Rencontre avec un ingénieur oenologue

 

Frédéric CHARRIER

Ingénieur œnologue

C’est en 1994 que Frédéric Charrier arrive à la cave SICAREX de Vertou. Une cave créée par la IFV afin d’approfondir la recherche appliquée pour le vin. Cette cave est donc un vrai mélange de recherche fondamentale et de viticulture.

La cave SICAREX.

La cave SICAREX constitue un groupe de travail de cinq membres chacun doté de capacité premières différentes. En effet, ce groupe réunit trois ingénieurs, une technicienne ainsi qu’une secrétaire. Les trois ingénieurs ont aussi chacun leur domaine de prédilection : un ingénieur a obtenu un doctorat en micrologie après avoir passé le DNO, un deuxième ingénieur ayant une maitrise et Frédéric Charrier le troisième ingénieur en œnologie. La technicienne a un parcours particulier aussi, elle a effectué un BTS en chimie au Mans. Cette différence de parcours entre tous ces membres montre la polyvalence de cette équipe. Leur travail est basé sur les technologies de vinifications mais il prend en compte et dépend aussi des capacités premières de chacun des membres de l’équipe de recherche. L’objectif de leur travail est de tester des technologies pour les praticiens dans toutes les étapes de la vinification, afin de répondre à un problème s’il se pose. La cave SICAREX est composé de deux ateliers : une salle avec fus régulé et une autre où la salle elle-même est régulée. Chaque membre de l’équipe de la cave ne travaille jamais seul sur une expérimentation, elle demande à chaque fois plusieurs avis.

 

Les compétences requises pour ce métier.

D’après Frédéric Charrier il faut « prévoir ce que l’on fait et s’y tenir ». En effet, la rigueur est de mise pour ce métier pour que les interprétations soient claires, il faut donc être aussi très attentif à ce que l’on fait et être soigneux.

 

06/09/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *