Tayocho

Cette année avec la classe, nous participons à un projet avec l’association Pat’mouille située à Vallet. Depuis sa création en 2001, cette association possède deux secteurs d’activités: valorisation du textile (blanchisserie, repassage…) et l’aide à la personnes et aux entreprises (association de réinsertion sociale).

Pat’mouille s’est lancé dans la confection d’un gant de taille protégeant du froid  les mains des tailleurs. Ce gant est réalisé principalement pour les sécateurs électriques. Ça protège également de l’humidité, des écorchures etc. Le gant constitué de trois « parties » :  l’une pour le passage des lames du sécateur,  une autre pour le cordon électrique et la dernière pour le poignet. Ce gant est appelé TAYOCHO.

 

Pat’mouille nous a donc « engagés » pour réaliser la promotion et des enquêtes de satisfaction auprès des viticulteurs.

Nous avons commencer ce projet environ en Novembre. En décembre, trois étudiants sont allés au château de la Frémoire, pour intervenir dans une réunion de viticulteurs et faire la promotion du Tayocho. En janvier, lors du SIVAL, nous avons portés des T-shirts Tayocho. Pat’mouille nous a fournit des flyers et nous avons pu prendre contact lors de cette exposition avec des viticulteurs, des entreprises qui vendaient du matériel de taille et la MSA du 49.

Notre dernier travail sur Tayocho remonte a la semaine dernière avec Marion Hythier. Nous avons travailler toutes les deux sur l’enquête de satisfaction du produit. Nous étions donc chargées d’appelés tous les viticulteurs qui avaient acheté le Tayocho et leur demander leur avis ainsi que ses contraintes ou ses inconvénients. Ensuite nous avons eu un rapport à réaliser afin de voir ce qu’il y avait a changer et les viticulteurs qui accepteraient d’être témoin pour une interview ou un article.



 



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *