BNIC

Le vendredi 25 janvier 2013,  nous avons été au BNIC (Bureau National Interprofessionel du Cognac).

Le vignoble s’étend sur une surface de 74 375 ha, ce qui représente 10% de la superficie française de vigne et 20% de la production française de vin. La région est délimitée en 6 crus qui sont :

Grande Champagne 13 250 ha

Petite Champagne 15 270 ha

Fin bois 31 210 ha

Borderies 4 060 ha

Bois ordiniaires 1 066 ha

Bon bois 9 300 ha

Le Cognac dispose d’un terroir unique.

La population active du Cognac représente au totale : 16 800 personnes, dont 10 000 viticulteurs, 3 900 personnes annexes et 2 900 négoces distillateurs.

Le Cognac est commercialisé essentiellement à l’export (97 %), les principaux acheteurs sont : Les Etats-Unis, Singapour et la Chine. Le Chiffre d’affaire représente 2,2 milliard d’euros à l’export.

La fabriquation du Cognac est réalisé à partir des cépages Ugni blanc, Folle blanche et Colombard. Ces cépages sont utilisés car ils possèdent une  bonne résistance à la pourriture grise. Le moût doit avoir une acidité élevée et un faible TAVP. Les vins obtenu après fermentation ont un degré d’environ 9% vol et ne contiennent pas de sulfites. 

Ces vins sont ensuite envoyés à la distillerie, grâce à un alambic charentais. La distillation s’effectue en 2 fois :

1ère distillation : le « Brouillis » (28 à 32 % vol)

2ème distillation : le brouillis est mis dans la chaudière : « bonne chauffe »

Cette eau-de-vie est ensuite mise à vieillir en fût de chêne ce qui va donner au Cognac sa couleur brune.

5 bouteilles de Cognac sont consommés chaques secondes dans le monde.

 

J’ai vraiment apprécié cette intervention, et m’a permis de découvrir la fabriquation du Cognac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *